Présentation

Le doctorat en Sciences de l’Antiquité, spécialité philologie classique, est préparé dans le cadre de l’École doctorale des Humanités (ED 520) de l’Université de Strasbourg et du Centre d’Analyse des Rhétoriques Religieuses de l’Antiquité (CARRA, UR 3094).

Outre les formations offertes par l’École doctorale et les séminaires assurés par les enseignants-chercheurs, le CARRA propose un séminaire doctoral regroupant les doctorants et les enseignants-chercheurs du Centre autour d’une thématique particulière. Ce séminaire se veut un lieu d’échange et de formation à l’attention particulière des doctorants.

Thèses

Thèses en cours

  • Wifek AOUINET, « Zénobie, reine de Palmyre. Fortune en Orient et en Occident d’une figure légendaire à la fin de l’Antiquité et au haut Moyen-Âge » (sous la direction d’Agnès Molinier-Arbo).
  • Frédéric BARBOSA, « Claudius Marius Victorius, Alethia, Livre II : édition, traduction et commentaire » (sous la direction de Frédéric Chapot).
  • Hajar BOUHARB, « Les maladies mentales dans les traités en prose de Sénèque : phénoménologie, typologie, étiologie », (sous la direction d’Yves Lehmann, en codirection avec Christian Bonah, Université de Strasbourg).
  • Félix CHARRON-DUCHARME, « Le bal grotesque. Construction d’une théorie du grotesque dans la littérature latine augustéenne et néronienne » (sous la direction de Catherine Schneider, en co-tutelle avec Alban Baudou, Université Laval, Québec).
  • Bchira FATNASSI-HADBA, « Formes et fonctions de l'altérité dans les Lettres à Lucilius de Sénèque », (sous la direction d’Yves Lehmann, en codirection avec Samia Kassab-Charfi, Université de Tunis).
  • Thibault FOULON, « La rhétorique architecturale du Rouleau du Temple. Une étude sociolinguistique d'un manuscrit de la mer Morte » (sous la direction de Michael Langlois).
  • Faye GEDEON, « La rhétorique grecque de l’oralité à l’écriture (ve-ive siècle av. J.-C.) » (sous la direction de Laurent Pernot).
  • Colette-Marie HUOT, « Les philosophes et leurs publics à l’époque impériale : éthique, rhétorique et paideia » (sous la direction de Laurent Pernot).
  • Marie JEANNOT : « Un poème humaniste né de l’héritage antique : la Sylua epistolaris seu Barba de Johann Sapidus (1490-1561) » (sous la direction de James Hirstein).
  • Nicolas KINOSKY : « Les Métamorphoses d’Apulée et l’Hypnerotomachia Poliphili de Francesco Colonna, imitatio, aemulatio, renovatio d’un roman initiatique » (sous la direction de James Hirstein, en co-direction avec Gilles Polizzi, l’Université de Haute-Alsace).
  • Martina LANDOLFI, « Recherches sur la science bibliographique dans l’Antiquité » (sous la direction de Laurent Pernot, en co-tutelle avec Giovan Battista D’Alessio, Università Federico II, Naples).
  • Rova LYON : « La rhétorique des personnages féminins dans l’œuvre d’Eschyle » (sous la direction de Johann Goeken).
  • Chantal MARCHAND : « Les voix féminines dans cinq des Colloques d’Erasme » (sous la direction de James Hirstein).
  • Marcos MELO : « Le roi et les pauvres dans la rhétorique délibérative et dans la pensée politique et religieuse d’Erasme » (sous la direction de James Hirstein).
  • Tina NEUMAN, « Les affects selon le Palatium Reginae Eloquentiae du Père Gérard Pelletier : introduction, texte, traduction et notes » (sous la direction de Catherine Schneider).
  • Elena PEREZ : « La poésie de la naissance en France (1457-1572) » (sous la direction de James Hirstein, en co-direction avec Jean-Charles Monferran, Université de Paris IV).
  • Mathilde SCHWOERER, « Tertullien écrivain. Esthétique littéraire et contexte culturel au II-IIIe siècle » (sous la direction de Frédéric Chapot).

 

Thèses soutenues (depuis 2016)

2021

  •  Marie-Carole PAUMIER, « La représentation de l’ermite chrétien dans la littérature latine de l’Antiquité tardive en Italie et en Gaule », soutenance le 21 septembre 2021 (sous la direction de Frédéric Chapot).
     

2020

  • Alice LEFLAËC, « Inspiration biblique et écriture poétique : la mise en œuvre d’un projet littéraire et pastoral dans les Carmina de Paulin de Nole », soutenance le 23 novembre 2020 (sous la direction de Frédéric Chapot).
  • Jonathan THIESSEN, « Les lettres de l’apôtre Paul et la rhétorique du discours figuré. Fondements méthodologiques et études de cas » (sous la direction de Laurent Pernot). Prix de thèse de l’École doctorale des Humanités de l’Université de Strasbourg.

2019

  • Nejia DJEBAHI, « Le monde romain dans les écrits de Montesquieu » (sous la direction d’Yves Lehmann, en codirection avec Pierre Hartmann, Université de Strasbourg).
  • Ján ORSZAGH, « Recherches sur le vocabulaire grec de la traduction », 2019 (sous la direction de Laurent Pernot).
  • Gabriella RUBULOTTA, « La réception de Xénophon dans l’œuvre d’Aelius Aristide. Rhétorique et imitation à l’époque impériale » (sous la direction de Laurent Pernot). Prix de thèse de l’Université de Strasbourg.

2018

  • Elina BOIDRON-FRESLON, « Discours de résistance dans les persécutions antichrétiennes (IIe-IIIe siècles). Recherches sur l’Ad martyras, l’Ad Scapulam et le De fuga in persecutione de Tertullien », soutenance le 26 novembre 2018 (sous la direction de Frédéric Chapot).
  • Cécilia LANDAU, « Les courtisanes dans la Grèce classique : entre réalité et représentation. Approche prosopographique, philologique et rhétorique » (sous la direction de Laurent Pernot).
  • Maryse SCHILLING, « Rome et le prince dans les Odes d’Horace. Construction d’une mythologie impériale romaine » (sous la direction d’Yves Lehmann et de Maud Pfaff-Reydellet).

2017

  • Sarra ABROUGUI, « Les religions de l’Antiquité classique dans l’œuvre de Voltaire. Recension et réception », soutenance le 12 décembre 2017 (sous la direction d’Yves Lehmann, en codirection de Pierre Hartmann, Université de Strasbourg).
  • Maria Consiglia ALVINO, « Il De Regno di Sinesio di Cirene e l’ideologia imperiale bizantina tra V e VI secolo » (sous la direction de Laurent Pernot, en co-tutelle avec Giuseppina Matino, Università Federico II, Naples).
  • Zahia AMARA, « Arnobe et les cultes païens. Etudes sur le livre VII de l’Aduersus nationes », le 19 septembre 2017 (sous la direction de Frédéric Chapot, en cotutelle avec Nabil Kallala, Université de Tunis).
  • Matteo DI FRANCO, « L’Elogio di Roma di Elio Aristide (or. XXVI K). Storia della tradizione ed edizione critica » (sous la direction de Laurent Pernot, en co-tutelle avec Carlo Martino Lucarini, Università di Palermo). Prix de thèse de l’Université de Strasbourg.
  • Micol MARCINNO, « Luciano di Samosata e la civiltà ellenistica. Imitazione e ‘ri-creazione’ » (sous la direction de Laurent Pernot, en co-tutelle avec Antonino Milazzo, Università di Palermo).
  • Federica ROSSETTI, « Il commento di Giovanni Britannico a Persio e la sua ricezione nel Cinquecento europeo. Edizione critica e studio introduttivo » (sous la direction de Laurent Pernot, en co-tutelle avec Giancarlo Abbamonte, Università Federico II, Naples).

2016

  • Wijdene BOUSLEH, « L’image de la Perse et des Perses au IVème siècle chez Ammien Marcellin : tradition romaine et tradition arabo-persane : regards croisés », soutenance le 5 janvier 2016 (sous la direction de Martine Chassignet).
  • Dhekra HAOUACHI, « Les personnages féminins chez Tite-Live. Idéologie et art de la mise en scène », soutenance le 30 juin 2016 (sous la direction de Martine Chassignet).
  • Benoît MOUNIER, « In manu prophetarum assimilatus sum (Os 12, 10). Recherches sur le Commentaire sur Osée de Jérôme. Philologie et herméneutique, avec les prolégomènes d’une édition critique », soutenance le 29 septembre 2016 (sous la direction de Frédéric Chapot).